dimanche 26 juin 2016

Jardin Compans-Caffarelli (Toulouse)

Odaeri

Dissidence musicale où l’on ne sait plus si l’Homme contrôle encore la machine où s’il essaie simplement de la contenir. Hétérogénéité où le langage propre au matériel audio se révèle. Performance a-musicale mais sonore. Instrumentarium scientifique comme domestique : lecteurs cassette et oscilloscopes. Bref, c’est un peu comme si nous débarquions sur Mars et que nos hôtes nous faisaient écouter une musique céleste purement et simplement extraterrestre.


Concert organisé dans le cadre de la saison France - Corée
http://anneefrancecoree.com