dimanche 26 juin 2016

Jardin Compans-Caffarelli (Toulouse)

Deux Boules Vanille

Polyphonie rythmique. Polyrythmie phonique. Certains groupes aiment plus que tout ce que la cadence de la musique produit. L’effet d’entraînement, le filet rythmique qui nous happe à l’instant de notre alanguissement pour nous ramener vers le rivage de la danse. L’effet percussif, son impact sur le corps, sur nos tripes surtout. L’effet de répétition qui crée une distorsion temporelle et ouvre la porte de la transe. Le rythme devient l’Alpha et l’Omega : une quête mystique. Exit les guitares, les ordinateurs, les voix, tout est rythme.