Blockchain My Art

Blockchain My Art

En 2018, vous pourrez payer vos consommations à notre bar grâce à une application blockchain développée spécifiquement. Mais à quoi ça sert ? Réponse : à vous offrir une totale transparence sur nos finances et à vous impliquer.

Pourquoi ?
Au-delà du moyen de paiement que cela représente, nous avons surtout à cœur de démontrer que chaque spectateur·trice est plus qu’un consommateur·trice mais bien un acteur·trice à part entière du festival. C’est, pour nous, un moyen pour impliquer les festivaliers·ères en leur offrant une grande visibilité sur nos flux financiers.

La blockchain, qu’est-ce que c’est ?
La blockchain est une technologie d’échange d’informations, un protocole permettant de faire circuler des données de manière fiable sans passer par un tiers, plutôt employé dans le monde des finances et notamment rendu célèbre grâce au Bitcoin.

Quelle utilité pour Les Siestes ?
Les qualités de la blockchain n’ont rien à voir avec la spéculation financière, la blockchain est une technologie utile car elle est sécurisée, décentralisée et surtout transparente. Ce sont ces dernières qualités qui nous intéressent, à la fois idéologiquement et techniquement parlant.

Comment ça marche ?
Le public télécharge l’application Blockchain My Art et se munit d’un bracelet RFID. Il y dépose de l’argent (en euros). Et, à chaque achat réalisé avec le bracelet, la transaction passe par les clefs de répartition blockchain. En consultant l’application, tout un chacun pourra ainsi voir comment est utilisé son argent : cachets des artistes, locations de matériel, rémunération des équipes, droits d’auteurs … tout sera transparent ! Celles et ceux qui veulent payer en cash ou en CB pourront continuer à le faire. Ces ventes seront manuellement renseignées dans la blockchain.

Techniquement parlant, c’est un projet cyclopéen, non ?
Oui ! Ça demande pas mal d’investissement, surtout qu’on n’y connaissait rien ! Heureusement nous sommes accompagnés par nos camarades du festival SeaNaps à Leipzig. L’application, pour l’instant en mode bêta, est développée en open-source et peaufinée au fil des usages.

Jusqu’où ça peut aller ?
On aimerait que le porte-monnaie contenu dans l’application puisse être réemployé chez d’autres structures utilisatrices de notre système (d’autres festivals, des salles de concerts ...). En 2018, nous sommes quelques festivals à tester ce système. À terme, nous aimerions qu’il soit opérationnel pour tout type de structure culturelle.

>> http://blockchainmyart.org/

Le projet Blockchain My Art est une initiative du festival SeaNaps, en partenariat avec Les Siestes et TodaysArt. Il bénéficie du soutien de l4union Européenne via son programme Creative Europe, de Business & Decision, de la Sacem et de Huawei.
En hommage au regretté Jean Faget

Et pour ceux qui n’ont pas téléchargé notre application, voici l’intégralité de notre budget 2018, 100% transparent :