samedi 8 juillet 2017

Musée du quai Branly

Danny L Harle

Figure centrale du nouveau son pop anglais, aussi adulée que décriée pour l’aspect extrêmement lisse et colorée de sa musique, Danny L Harle fait l’effet d’un bonbon acidulé : ça fait grincer des dents, plisser des yeux, ça pique, mais vous le suçotez jusqu’au bout, car c’est bien ce plaisir un peu malsain que vous recherchiez. Mi-ange mi-démon, Danny L Harle nous tend un miroir absolument non déformant de l’industrie musicale pop et ce qu’on y voit (et entend) est tout autant fascinant qu’extrêmement dérangeant. C’est là toute la force du propos esthétique de Danny. Le bon goût explose, on est lâché au milieu du guet, sans repère, et pourtant il est impensable de ne pas prendre position. Comment cette ultra-contemporanéité va-t-elle réagir au contact des collections ethnomusicologiques du musée du quai Branly ? Telle est la question.


Informations pratiques :

Concert gratuit accessible sur présentation d’une invitation valable pour deux.
Plusieurs types d’invitations : tentez d’obtenir la vôtre ici.

Regular : accès à l’une des sessions du festival au choix. Mise en ligne le lundi 3 juillet, quantités limitées, seuls les 600 premiers inscrits recevront leur invitation.