jeudi 29 juin 2017

Jardin Compans-Caffarelli

Huerco S.

Parfois on qualifie les musiques expérimentales de « mentales ». Elles auraient ainsi plus à voir avec le monde des idées que de la musique, sa transcription physique. Dans le cas de Huerco S., ce serait plutôt une expérience intellectuelle et sensuelle, un continuum émotionnel plus qu’une chapelle esthétique. Huerco S. s’intéresse aux musiques obliques, celles qui nous vrillent l’esprit, nous obsèdent par leur côté bancale et étrange. L’intrigue est un ressort bien connu dans la littérature ; une bonne intrigue nous fait avaler des centaines de pages, rater des arrêts de bus/métro/train, veiller tard la nuit. Et bien, cette manière de tenir un lecteur en haleine, en équilibre instable, existe aussi en musique bien qu’aucun nom n’existe pour exprimer cette sensation. Comme un bon romancier, Huerco S. nous donne envie d’en entendre plus, de savoir où ce titre va nous emmener, ses DJ sets possèdent une tension de bout en bout qui aiguise notre curiosité.