Les Rencontres Futurism

Les Rencontres Futurism

Les Siestes Electroniques initie, en marge de ses concerts, des échanges de pair à pair dans le but de réunir et faire discuter les pro, les passionnés et les amateurs de musique pour que tout à chacun puisse bénéficier de l’expérience et du savoir-faire de son “voisin”.

Attention, il ne s’agit pas d’un énième salon professionnel dédié à une industrie musicale en phase de réhabilitation mais bien d’une agora, un lieu de rassemblement où les savoirs circulent librement, passent de mains en mains. Les rencontres Futurism des Siestes Electroniques n’ont donc rien à vendre mais elles se veulent au contraire un temps et un lieu d’intelligence collective où les idées et les projets pourront naître.

Prosumer, Pro-Am, Hommes et Femmes de bonne volonté, qui souhaitez apprendre autant que partager, ne jamais restez passifs devant les solutions techniques aujourd’hui offertes, rejoignez-nous et faisons un petit bout de chemin ensemble. Le peer-to-peer a révolutionné nos modes de consommation de la musique en permettant un échange de fichiers libéré de toute contrainte financière. Imaginons désormais qu’il change notre manière de faire de la musique et plus seulement de se la procurer !

Principe :
Vous venez parler de vous, vos créations, vos expériences, votre travail.

Quelles activités possibles :

- Démo / Présentation
Une personne (ou plus) vient montrer au public l’usage pratique d’un outil ou instrument, un service, ou présenter une entité. Les démonstrations seront préférées aux présentations théoriques à chaque fois que cela sera possible. Les questions / réponses prendront autant de temps que la partie monologue du présentateur. Les présentations où plusieurs intervenants se passent la parole ou conversent en mode questions / réponses seront privilégiées.

Thèmes possibles :
- Instruments réels
- Instruments virtuels
- MAO / DAW / Séquenceurs / Mastering
- Logiciels mobiles/tablettes
- Logiciels de DJ / matériel de DJ
- Diffusion de la musique
- ...

- Workshop / Atelier
le Workshop est un groupe de travail qui ne se concentre pas sur un produit, mais sur un ensemble de techniques, et/ou un savoir faire. Les participants donnent leur avis et font part de leurs connaissances. Un animateur intervient pour dynamiser les échanges et pour retranscrire les idées clefs et propositions qui émergeront de la discussion.

Exemples :
- Tour d’horizon des instruments de synthèse modulaire
- Panorama des outils du VJ
- Les serveurs de streaming en action : comment monter un flux audio/video ?
- Hacker une Kinect : pourquoi et comment ?
- Les nouveaux instruments de créations sons sur tablettes
- ...

- Rex
Les retours d’expériences (Rex) sont le récit de l’histoire vécue d’un artiste, d’une société, des usagers, d’une aventure créative devant le public. Ce peut-être aussi livrer le fruit d’une réflexion après une certain période d’usage d’un outil ou instrument, d’un service ou de travail auprès d’un groupe (au sens large du terme)

Exemples :
- 5 ans avec Ableton Live, et ensuite ?
- 10 ans que je suis DJ
- Je fais du Circuit Bending avec des Lego
- Décrypter le business de la distribution musicale sur Internet
- ...

- Master Class
Les master class sont menées par une personne reconnue pour ses compétences, qui vient non seulement montrer mais aussi faire manipuler les intéressés qui deviennent “élèves” le temps de quelques heures. Ce n’est pas une formation, mais une invitation à découvrir et à essayer un outil ou instrument, un service. Certaines master class fourniront l’outil à manipuler, d’autres demanderont que les participants amènent leur propre matériel.

Exemples :
- L’année dernière on aurait pu imaginer une master class sur le chant inuit par Tanya Tagaq par exemple
- Cette année, ça dépendra notamment de la programmation du festival

- Dojo
Les ateliers se consacreront à améliorer les pratiques de tel instrument ou outil ou service. Il n’y a pas de “professeur”, mais un animateur qui propose au groupe de plancher sur un sujet. Les participants viennent avec leur matériel et leurs connaissances préalables, afin de travailler ensemble, échanger et s’émuler. L’entraînement se fait principalement en binôme. L’instructeur donne un exercice à faire en un temps relativement court. A la fin de chaque entraînement, les participants se réunissent pour raconter ce qu’ils viennent de faire lors d’une courte rétrospective. Ensuite les binômes se reforment différemment pour refaire le même exercice avec des variantes. Ce n’est pas un concours. On ne produit rien, ce qui est fait le temps du Dojo n’est que pour le plaisir de pratiquer et s’entraîner ensemble. Évidemment un niveau de connaissances minimum est requis.

Exemples :
- Travailler sur Max4Live
- Travailler sur les synchro MIDI
- Adapter un logiciel non musical à une pratique musicale
- ...

- OpenTalk
C’est le format de l’OpenSpace Technology (ou Forum Ouvert) qui est utilisé pour mener des discussions choisies sur le moment, dans le respect des principes suivants :
- Les personnes qui se présentent sont forcément les bonnes personnes.
- Ce qui arrive est la meilleure chose qui pouvait arriver.
- Les participants peuvent aller voir ailleurs dès qu’ils ne sont pas en train d’apprendre, de contribuer ou tout simplement de prendre du plaisir. Les sujets seront proposés en séance par les participants en début d’après midi, et répartis suivant l’espace et le timing disponible pour échanger et contribuer, et la restitution en groupe aura lieu à la fin de chaque période de temps (max. 30mn par sujet en général).

- Lightning Talk
Les discussions éclairs sont libres et proposées par n’importe quel participant. Les sujets présentés sont exposés sur un tableau visible par tous, puis tirés au sort, et la personne dont le sujet est choisi dispose d’une tribune de 5 minutes pour exposer ses idées. Un ROTI (Return On Time Investisted) est effectué avant de passer au sujet suivant. Les Lightning Talks permettent d’aborder rapidement les sujets qui n’aurait pas trouvé écho lors des autres formats de rencontres.

Combien de temps :
Les sessions dureront entre 5 et 60 minutes maximum pour chaque intervenant.

Quand :
Du 27 au 30 Juin 2013

Où :
A Toulouse, essentiellement au jardin Compans-Caffarelli, lieu de manifestation principal du festival Les Siestes Electroniques (donc ici, en plein air !)
Tel Socrate ou Bouddha, imaginez-vous discourir et transmettre votre savoir à l’ombre des arbres. Mais si le plein air ne pouvait pas vous convenir, divers lieux adaptés pourront vous être proposés (sachez pour autant que nous sélectionnerons en priorité les propositions pouvant s’adapter au plein air).

Conditions financières :
Le principe de ce volet d’action étant l’échange de pair à pair aucune rétribution n’est envisageable. Pour autant, sur justification, des défraiements peuvent être attribués.

Comment postuler :
Remplissez notre formulaire en ligne ici
Nous vous recontacterons rapidement.

Deadline :
15 avril 2013