Les Siestes 2011 : Jour 3

Les Siestes 2011 : Jour 3

CADIK TRAVEL AGENCY
Revenus de tout, du communisme, de la easyjetsetisation de leur capitale, d’une vie nocturne à la fois débridée et contrainte, les Hongrois de Cadik Travel Agency ont réussi à affranchir leur dubstep d’une influence anglaise parfois encombrante et à l’amener en des territoires inconnus jusqu’alors, en des terres plus abstraites mais loin d’être désolées.

LUCRECIA DALT
Au premier abord, la musique de Lucrecia Dalt pourrait être qualifiée de guillerette electro-pop à la mode « Morr Music » (ce qui nous ramène aux premières éditions des Siestes !) mais il y a un petit quelque chose en plus que nous avons mis du temps à identifier, une certaine rugosité qui fait tout le sel de ses chansons. Peut-être Lucrecia a-t-elle écouté longtemps les cassettes de His Name is Alive, car on retrouve une même « complexité limpide » assez étrange et déstabilisante dans ses chansons.

VILLA NAH
La synthmusic à son meilleur niveau depuis bien longtemps (nous irions même jusqu’à dire depuis A-ha ou Ultravox) ! La fameuse mélodie au synthé qui fait toute la différence, aussi simple qu’imparable, certifiée sifflable sous la douche ; la large part réservée au chant, un chant androgyne, quelque peu lyrique, éminemment émotionnel ; une ambiance sombre mais au fond terriblement fleur bleue ; tout y est :)

LONE
God save the Queen … and Lone qui a réussi à synthétiser dans son studio l’essence même des musiques électroniques « made in UK ». Une gageure quand on sait la richesse du terreau insulaire. En ne quittant donc jamais les terres d’Albion, Lone explore un monde clos mais incroyablement vaste : de la protohistoire Acid House aux récents développements UK Funky et Dubstep en passant par les riches heures warpiennes.

Samedi 25 juin * Prairie des Filtres * 16h > 22h * Gratuit !
Restauration et bar sur place