Les Siestes à Montréal

Les Siestes à Montréal

En 2009, nous étions invités à Montréal par nos acolytes des Piknic Electronik. Nous partions alors avec Joakim, Jackson et Georges Issakidis. 4 ans après, rebelote, nos amis québécois nous accordent à nouveau leur confiance pour célébrer un 14 juillet cocorico un peu spécial. On leur a ainsi concocté un programme de fête avec, entre autres, Mondkopf, Arandel et Pilooski.


LA PROGRAMMATION

- Scène Guru : 15h x 19h

Borealis
Borealis est une ombre profonde qui révélerait, par contraste, la présence d’une lumière crue. Sa bio nous dit également que "c’est l’acte de plier la réalité du rêve en réalité de l’éveil". Autrement dit, Borealis est un adepte du clair-obscur ce qui se traduit dans les univers techno qu’il traverse par de longues plages de musique lente et profonde particulièrement intense.

Mondkopf
Quelque part entre les cathédrales futuristes de la techno la plus dure et les paysages cinématiques de la musique contemporaine sérielle, Mondkopf imprime sobrement une empreinte élégante et personnelle sur les musiques électroniques françaises. Mais ce qui intrigue tout particulièrement, et ce qui fait aussi le caractère éminemment émotionnel de la musique de Mondkopf, consiste en la nette candeur avec laquelle les compositions sont abordées. Mondkopf ou l’émouvant spectacle d’une éclosion avide de découvertes et la promesse d’une écriture libre.

- Scène Moog : 14h x 23h

Nany Leven
La fusion biologique parfaite entre Machinedrum, James Holden et le chanteur de Pegase.

Arbutus Djs
Maison d’édition, plus que label au sens strict du terme, Arbutus est une bien belle maison, une maison où l’on se sent bien, accueilli par Doldrums, Grims ou bien encore Majical Cloudz. Une maison où tout se fait en famille et c’est donc tout naturellement que les gens d’Arbutus ont voulu se présenter en tant que collectif, en pack comme on dit dans le Sud-Ouest de la France.

Arandel
Projet anonyme et mystérieux s’il en est, Arandel parle plus facilement de sa musique que de lui-même. Une humilité à la hauteur de la rigueur esthétique revendiquée. Autant Dj que selector avec sa collection improbable de disques (des 60’s jusqu’à l’électronique la plus innovante), Arandel représente la frange érudite du djing, qui sait aussi retourner le dancefloor grâce à une house minimale, tribale et groovy. Des sets pointus et euphorisants, toujours prêts à faire découvrir nouveaux talents ou artistes oubliés. Une sélection sans concession qui sait pourtant remporter l’adhésion enthousiaste du dancefloor.

Pilooski
Pilooski, producteur distingué et recherché, membre de l’excellent duo Discodeine, est notamment réputé pour la qualité ses édits (réinterprétation d’un morceau). Cet art si subtil, cette aptitude à s’approprier un morceau, transformer sa matière, l’allonger, y rajouter de l’intensité, extraire sa substantielle moelle, ce goût pour la recherche de la pièce rare fait de Pilooski un redoutable « digger » et un DJ hors pair capable de vous faire danser sur une version disco de Can, une épure sauvage du dernier titre house à la mode comme d’une interprétation techno d’un tube rock yéyé.

Dimanche 14 juillet
@ Parc Jean Drapeau - Place de l’Homme
14$ l’entrée

www.piknicelectronik.com