samedi 1er juillet 2017

Jardin Compans-Caffarelli

Pink Floyd

Diffusion de l’album Pink Floyd – Atom Heart Mother – 1971

Que l’on aurait aimé pouvoir y croire, penser que le monde pouvait être aussi simple, pur et beau qu’une belle après-midi d’été à écouter de la musique céleste dans les champs. Et on l’a presque fait ! Mais comme dans Atom Heart Mother, on voit bien que la sophistication, l’institutionnalisation, le réalisme guette. Comme dans Atom Heart Mother, on espère tenir cette ligne de crête où l’on sent que c’est encore possible, que cela advient même, quand bien même nous ne serions plus les jeunes naïfs amourachés que nous étions.