Siestes 2011 : Soirée Club

Siestes 2011 : Soirée Club

Un lieu qui domine toute la ville, démesuré, un son racé, sophistiqué, un levé de soleil que l’on regardera d’un air hébété, une dernière cigarette aux lèvres. Une parenthèse éphémère, exutoire magnifique, qui s’évaporera pour ne réapparaître que l’été suivant. Le souvenir ému d’une grande et belle fête.

Attention : cette soirée est complète ! Aucun ticket ne sera vendu sur place.

ROBERT JOHNSON LIVE
Comment un petit club, d’une capacité de 200 personnes, situé dans la banlieue de Frankfort, peut-il être régulièrement cité parmi les meilleurs clubs du monde ? Par engagement (Ata, son propriétaire est également patron des labels Ongaku Music, Playhouse et Klang Elektronik), par persévérance (le club fêtera avec nous son 12ème anniversaire), par exigence (la programmation y est tout simplement irréprochable) ! Lorsque le Robert Johnson nous a ainsi abordés de la manière suivante « entre petits aux ambitions démesurés, on devrait se comprendre » nous ne pouvions dès lors que tomber d’accord …

ATA
Cet homme a découvert Roman Flügel, LoSoul, Alter Ego, Isolée, Villalobos et offert au monde quelques-uns des plus beaux anthems de la musique électroniques des 00’s.

ARTO MWAMBE
Claviers et TR-808. Un live house à l’ancienne qui ne se refuse aucune digression cosmique.

OLIVER HAFENBAUER
L’homme de l’ombre qui fait tourner la baraque : en un mot, essentiel. Si le garçon est inconnu aujourd’hui, il ne le sera plus demain, pour sûr.

PRINS THOMAS
L’homme a le panache d’un esthète sûr de ses goûts, la grandiloquence d’un intellectuel fier de ses convictions et la fulgurance d’un athlète confiant dans ses capacités. Epiques et raffinés, les mixs de Prins Thomas, l’autre « étoile du Nord de la Nu-Disco » avec son acolyte Lindstrom, représentent ainsi toujours un moment de grâce assez surréaliste où se croisent dans un immense continuum kraut-rock, house, early electronic et funk des plus torrides, comme si toute la musique produite ces 50 dernières années n’était qu’une et indivisible.

Vendredi 24 juin * Espaces Vanel – 6ème étage de la médiathèque José Cabanis * 23h > 6h * 10€
Restauration et bar sur place - à partir de 3€

Attention : cette soirée est complète ! Aucun ticket ne sera vendu sur place.